AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Pensez à lire ce sujet pour prendre connaissance de toutes les nouveautés. Pensez également à reposter vos scénarios avec le nouveau modèle ^^

Partagez | 
 

 La tête dans les étoiles (Aiden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 34
»crédits : ??


MessageSujet: La tête dans les étoiles (Aiden)   Jeu 4 Avr - 11:50

    La journée avait mal commencé.

    Pendant la nuit, Aëlys avait été assaillie par des cauchemars plus terribles les uns que les autres, lui rappelant tous son enfance près de son « père », si tant est que l’on peut appeler « père » un être humain qui vous bat tous les jours et qui ne vous dit jamais qu’il vous aime, même quand il s’excuse de vous avoir frappée… Il faut le comprendre, il vous a élevée seul et vous ne l’écoutez pas tout le temps, vous réclamez une friandise alors qu’il n’a pas les moyens (bien qu’il se saoule tous les jours…), vous êtes capricieuse quoi… Tout cela, la jeune femme avait déjà eu du mal à le comprendre à l’époque, alors maintenant… Enfin bref, après une nuit pourrie, le matin fut tout aussi nul.

    Déjà, son réveil ne sonna pas. Ce qui fit qu’elle fut en retard pour son boulot. Boulot qu’elle avait à peine depuis quelques jours. Elle ne pouvait donc pas se permettre d’arriver en retard et pourtant… Heureusement pour la demoiselle, son patron fut compréhensif mais il lui recommanda quand même de faire attention la prochaine fois.

    Aëlys n’avait pas eu le temps de s’attacher les cheveux correctement et plusieurs mèches folles balayaient son visage au teint de pêche alors qu’elle faisait des allers retours pour servir les clients le plus vite possible. Elle souhaitait vraiment être efficace et montrer à son employeur qu’il avait bien fait de l’embaucher.
    La journée semblait s’améliorer petit à petit lorsqu’un client bouscula la jeune femme qui portait un plateau rempli de verres pleins à ras bord. Comme il fallait alors s’y attendre, le plateau tomba, éclaboussant Aël’ et le jeune homme. Bien que ce dernier s’excusât platement, la demoiselle lui répondit vertement. Elle nettoya le sol et réussit à se couper avec un bout de verre. Dépitée, elle finit par aller s’enfermer dans les toilettes, pour se donner le temps de se reprendre.

    Une dizaine de minutes plus tard, elle sortit de là un grand sourire aux lèvres, sa chemise nouée sous sa poitrine et dévoilant son ventre. De cette manière, on voyait à peine qu’elle avait été trempée par des sodas. Aël’ eut l’impression de survoler la fin de la journée, comme dans un rêve et sortit du bar avec encore un peu de peps. Elle décida d’aller fêter sa « non dépression » à la fête foraine qu’elle avait remarquée en arrivant ce matin-là.

    C’est comme cela que la jeune femme se retrouva dans la file d’attente pour monter sur la grande roue…


_________________
Ne me retiens pas Invité ...


...Je risquerais de m'enfuir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 273
»crédits : shiya
»amours : célibataire


MessageSujet: Re: La tête dans les étoiles (Aiden)   Lun 8 Avr - 12:17

J’étais curieux de voir les manèges de la fête foraine qui étaient installés à un endroit précis en ville pour la fête d’automne. Moi qui n’avais pas le moins du monde le vertige ni le coeur fragile, je voulais essayer tout ceux qui étaient, pour les âmes sensibles, les plus terrifiants. Je revenais à peine du Aijay’s, alors que les travaux du bar étaient presque terminés et la fête foraine était sur mon chemin.

Le soleil brillait comme il était rare de le voir aussi éclatant lorsqu’une fête foraine était en ville. Je n’invente rien ! Normalement dans ce genre d’évènement, le temps se couvre et il n’est pas rare de nous voir gratifiés d’une pluie fine, mais agaçante, pendant que nous tentons tout de même de profiter des manèges et de tout le reste. Pour une fois, oui, il faisait beau et bon dehors et l’ambiance festive donnait un sourire radieux à la majeure partie des gens présents.

Quant-à moi, rien ne pouvait autant me ravir. Je me demandais encore quel manège essayer en premier. Autant y aller dans le soft pour commencer. La grande roue, pourquoi pas ? La file était probablement la moins achalandée et cela laisserait le temps aux autres manèges de laisser passer quelques personnes avant que je m’y présente. Je me glissai à l’arrière de la file, puis testai quelques-uns de mes trucs pour avancer un peu plus vite, question de me faufiler le plus près du début de la file possible. Éternuant par-ci par-là, faisant semblant de vouloir vomir de temps en temps, on me laissait passer sans se poser de questions, quand je réussis enfin à me rapprocher du moment où on peut enfin avoir accès à la grande roue.

J’étais un acteur né. Voilà que je me retrouvais derrière une blonde dont j’ignorais le nom, mais que je croyais avoir vu à l’université récemment. Une nouvelle, j’en étais presque certain. Ça faisait du bien de voir quelqu’un d’à peut près son âge quand le reste de la file se constituait d’enfants et d’adolescents de moins de quinze ans, ainsi que de quelques adultes passablement plus âgés que nous. L’homme qui s’occupait du manège nous fit signe d’avancer et nous fit asseoir à l’intérieur d’une cabine. Je ne me fis pas prier et pris place aux côtés de la demoiselle, ayant repéré où j’irais par la suite. Un petit arrêt vers le stand de barbe-à-papa allait s’imposer ! Je suis un grand enfant, que voulez-vous !

En fait, je m’étais glissé au départ, derrière une vieille dame et son mari, mais lorsque j’avais vu que la demoiselle blonde devrait passer son tour de grande roue en compagnie d’un ado boutonneux qui bavait étrangement devant elle et qui lui lançait des regards de psychopathe, je pris pitié et m’étais avancé en toussant de bon coeur comme si je couvrais la grippe du siècle qui allait décimer toute la race humaine. Les deux vieux me laissèrent alors passer sans rouspéter, de peur d’attraper mes microbes au passage. J’étais donc dans la cabine avec miss blondy et le regard du petit boutonneux maniaque me lançait des couteaux dès que la cabine commença à monter.

- Je crois qu’il m’en veux de lui avoir volé sa place ! Ricanais-je alors que le jeune homme me montrait sans politesse, le doigt le plus insultant à montrer seul. Oui, un joli doigt d’honneur, tandis que de l’autre main il me démontrait qu’il m’aurait volontié tranché la gorge. On paris combien qu’il serait beaucoup plus poli dès que j’allais sortir de la cabine ?

_________________

Ne suis-je pas le plus mignon des Cox?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 34
»crédits : ??


MessageSujet: Re: La tête dans les étoiles (Aiden)   Lun 8 Avr - 12:40

    La file avançait petit à petit, à son rythme et bientôt, l’homme qui s’occupait de faire monter les gens dans les nacelles en montra une à Aëlys. Elle jeta un rapide coup d’œil derrière elle et remarqua qu’elle allait se trouver avec un adolescent en rut. Elle haussa brièvement les épaules. A vrai dire, elle s’en moquait un peu, elle était là pour se détendre et profiter du paysage, découvrir la ville sous un autre angle. Le gamin pouvait bien essayer d’attirer son attention, elle lui souhaitait bonne chance !

    Quelle ne fut pas sa surprise lorsque, en s’asseyant, la demoiselle découvrit un tout autre jeune homme face à elle. Elle n’avait vraiment pas fait attention à son manège pour gagner quelques places et fut étonné de le voir assis devant elle. A son commentaire, Aëlys sourit de bon cœur et jeta un coup d’œil à l’adolescent laissé sur place. Effectivement, il semblait plutôt furieux…

    « Je suppose que je dois te remercier de m’avoir sauvé d’une si pitoyable compagnie… ? »

    Les yeux pétillants, Aël’ observait l’inconnu. Ses yeux étaient renversants. D’un bleu pâle comme elle n’en avait jamais vu, au contour plus foncé qui les faisait ressortir encore plus. Ses cheveux, brun chocolat, étaient un peu plus longs que ce que les hommes les portent généralement, ce qui n’était pas pour déplaire à la demoiselle. Avec ce « coiffé-décoiffé » qui lui donnait un certain charme… Deux mots venaient à la bouche de la jeune femme : à croquer.

    Mais elle en resta là. Elle ne tenait pas à se faire une idée de la personne qu’elle avait en face d’elle seulement sur son physique. Elle préférait apprendre à la connaître, peut-être. Cela ne dépendait pas que d’elle.

    La nacelle avait entamé son ascension et le regard d’Aëlys dériva vers le paysage qui les entourait. Elle était émerveillée et cela se lisait parfaitement sur son visage qui s’illuminait à la vue des buildings et des grandes avenues. De plus, le soleil était de la partie, ce qui n’était pas pour lui déplaire. Elle ferma quelques instants les yeux et savoura la douce caresse tiède sur sa peau…


_________________
Ne me retiens pas Invité ...


...Je risquerais de m'enfuir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La tête dans les étoiles (Aiden)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La tête dans les étoiles (Aiden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 3:16 Carnage dans les étoiles
» Avoir la tête dans les étoiles — Gemma
» Roronoa Zoro, un sabreur qui à la tête dans les étoiles.
» Un rat dans les étoiles
» Firenze...La tête dans les étoiles( Accepté mais rôle à déf)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hampton College ::  :: Fête d'automne :: Fête foraine-