AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Pensez à lire ce sujet pour prendre connaissance de toutes les nouveautés. Pensez également à reposter vos scénarios avec le nouveau modèle ^^

Partagez | 
 

 Aëlys Elyween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 34
»crédits : ??


MessageSujet: Aëlys Elyween   Mar 26 Mar - 7:57


Aëlys Elyween

« Le sourire est le baiser de l'âme »
« Il est temps de vivre la vie que tu t'es imaginée »
19 ans ♔ Célibataire ♔ Peu élevée ♔ Etudiante ♔ Hétérosexuelle ♔ Inconnue ♔ Etudiants
mon caractère
Au premier abord, on croit qu'Aëlys est quelqu'un de doux, de calme et de sage comme un petit agneau, mais c'est loin d'être le cas, même si elle le cache bien. C'est vrai, cette jeune femme est très gentille, elle n'aime pas faire de mal aux autres mais ce n'est pas pour cela qu'elle est la demoiselle soumise que tout le monde pense qu’elle est au premier abord. Au contraire, elle a tout d'un animal sauvage et farouche, qui lutte corps et âme pour sa liberté. Elle a bien trop souffert dans sa vie et ne veut plus être le bouc émissaire, la tête de turc. Elle reste pour cela distante tout en ne l'étant pas vraiment. Elle aime charmer, flirter un peu mais ça ne va jamais plus loin. Elle sait combien « l'amour » peut faire mal et s'en protège du mieux qu'elle le peut. Son père, ce bourreau lui disait qu'il l'aimait et voyez ce qu'il lui a fait...

Farouche donc... Elle montre rarement ses sentiments, gardant un visage énigmatique et très mystérieux. Bien peu de personnes savent ce qu'elle a réellement vécu, Aëlys n'est pas du tout du genre à aller se plaindre à n'importe qui pour n'importe quoi, elle mord sur sa chique comme on dit. Courageuse, voire téméraire, les embrouilles ne lui font pas peur et elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, quitte à froisser la personne, elle préfère l'honnêteté, aussi blessante soit-elle, à toute forme d'hypocrisie, même involontaire.

Si quelqu'un vient à elle pour lui parler de ses problèmes, elle l'écoute et fait du mieux qu'elle le peut pour l'aider, c'est logique pour elle de faire ça, car elle ne veut pas que les gens soient submergés par leurs soucis, elle trouve cela malsain. Malsaine aussi est la violence à ses yeux, car elle en a tant de fois fait les frais, qu'elle s'emporte facilement si on lui dit qu'une petite baffe ne peut pas faire de mal.

Sur certains sujets sensibles, elle monte sur ses grands chevaux, s'emporte, s'énerve et préfère parfois s'en aller plutôt que de se mettre à crier, car de la voix, elle en a. Un caractère un peu complexe et une personnalité renfermée, ça ne facilite pas le contact, mais si on prend la peine d'être présent et d'écouter, cette jeune femme peut révéler bien des choses, il suffit seulement de savoir s'y prendre...
à savoir sur moi
Comme on dit, tous les goûts sont dans la nature, et c'est bien vrai ! Par exemple, la demoiselle ici présente aime beaucoup et même plus que la normale, la liberté. Elle déteste la violence et ne jure que par l'honnêteté. Elle reste méfiante par rapport aux individus de sexe masculins mais sans plus et aime les charmer et flirter avec eux. Dans un autre registre, elle aime sentir le vent sur sa peau et les oiseaux chanter. Elle apprécie également les fruits, préférant ceux avec du jus comme le citron ou l'orange. Bref, cette jeune femme aime et déteste beaucoup de choses, à vous de découvrir lesquelles...
Je me présente, je m'appelle Mandy mais on me connait plutôt sous le nom de Panda et je suis âgée de 19 ans. La célébrité que j'occupe sur ce forum est Amber Heard. J'ai trouvé Hampton College sur forum'actif et je le trouve vraiment bien. Il a l'air bien ficelé et j'aime beaucoup le graphisme en général. Pour finir, Je vais faire un effort pour compléter ma fiche le plus vite possible et au plaisir de vous lire =)).


Dernière édition par Aëlys Elyween le Mar 26 Mar - 9:30, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 34
»crédits : ??


MessageSujet: Re: Aëlys Elyween   Mar 26 Mar - 7:58


Ma merveilleuse histoire.

C'est par une nuit glaciale d'un hiver comme on n'en n'avait plus vu depuis des années qu'un cri résonna dans les couloirs d'un hôpital désert, d'on ne sait où, perdu au milieu de nulle part. Une nouvelle vie venait de naître, toute petite chose fragile qui n'aspirait qu'à une chose : être heureuse. Mais pour être heureux, encore faut-il survivre. Et c'est ça qui fut le plus dur, se battre contre les ténèbres qu'on ne distinguait pas vraiment, hurler après des choses qu'on ne connaissait pas. Mais après un combat acharné, bien qu'inégal, cette petite flamme survécu et, enfin, pu commencer à vivre réellement. Mais comme tout le monde le sait, la vie n'est pas souvent juste et ce petit bout de vie en subit les conséquences.

Un couffin au creux du bras, une silhouette sombre, capuche rabattue sur son visage, se dépêchait dans une ruelle sombre, seulement illuminée par quelques étoiles de mauvais augure. Quelques coups frappés à une porte mal sculptée et cette dernière s'entrouvrit. Le couffin passa de main en main et la silhouette repartit aussi vite qu'elle était revenue mais avec cette attitude fugace et un peu abattue de quelqu'un qui regrette ses choix. A l'intérieur de la maison insalubre, le bonheur se lisait clairement sur les traits d'une femme, plus tout à fait jeune, déjà vieillie par les aléas de la vie.

×××

« Non ! »

Le cri resta en suspens quelques secondes avant d'être perturbé par un coup parti plus vite qu'il n'avait été prémédité. La pommette déjà bleuie par la force du coup, une petite furie blonde s'enfuit dans les rues ensoleillées d'un quartier à risques, comme les appelaient les autres habitants qui vivaient dans de jolies maisons, un peu plus éloignées de tous ces « malpropres » et « voyous ».

Les larmes inondant de fines joues pâles, la petite fille courut aussi longtemps qu'elle le pu, jusqu'à tomber d'épuisement, écorchant ses genoux sur les pavés. Alors qu'une main se posait sur son épaule, ses petits yeux roulèrent de peur. La petite demoiselle était prête à bondir sur ses pieds pour repartir de plus belle. Mais l'étreinte se fit plus rassurante, protectrice et de grands bras forts soulevèrent la petite fille et la bercèrent doucement.

øøø

« Comment peuvent-ils lui infliger ça? »

« Je ne sais pas, vraiment, c'est tout simplement incompréhensible… »

« Il faut prévenir quelqu'un… La police ! »

Un regard suffit pour qu'ils sachent tous deux que ça ne servirait à rien, que ça ferait seulement empirer les choses.

×××

« Lâche-moi ! »

Un sifflement de rage s'échappa de ses lèvres fendues alors qu'elle tirait de toutes ses forces sur son bras emprisonné par une poigne de fer.

« Tu n'es qu'une sale petite garce »

La voix, imbibée d'alcool, était également imprégnée d’une rage mal contenue. Rage qui se retrouva dans le poing serré, abattu violemment sur les côtes de la prisonnière.

« Comme son père... »

Elle n'aurait jamais dû dire cela et elle le savait mais c'était plus fort qu'elle et, malgré ses côtes douloureuses, probablement cassées, au mieux fêlées, la demoiselle rassembla ses maigres forces et, d'un coup de genou bien placé, elle réussit à se libérer et à s'enfuir dans la rue, seule issue qui lui rendrait peut-être un jour sa liberté.

Recommença alors une énième course folle à travers les bas-quartiers, pour tenter d'échapper à son bourreau.

Alors que la demoiselle regardait derrière elle, elle ne vit pas venir un corps imposant devant elle et lui rentra dedans de plein fouet, ce qui la fit tomber en arrière.

« Oh mince, je suis désolé, est-ce que tout va bi... ?! »

Le jeune homme découvrit alors le visage amoché de la fugitive, son corps maigre, cassé de partout. Il savait qu'un simple choc comme celui-là n'avait pas pu faire autant de dégâts, il s'était passé quelque chose autrement plus grave avant, événement qui avait sûrement provoqué cette fuite éperdue à travers le dédale des rues.

La demoiselle se releva péniblement et, regardant dans les yeux son interlocuteur, elle lui répondit :

« Oui, tout va bien... »

Se tenant les côtes, elle reprit sa course, bientôt rattrapée par cet inconnu, qui ne voulait pas la laisser partir. Il lui attrapa le bras et la retint, sans grande difficulté.

« Viens avec moi... »

Un bref échange de regards et la demoiselle le suivait, lui accordant sa confiance. Elle n'aurait pas su, de toute manière, agir autrement, car même si elle était repartie, il l'aurait suivie et probablement forcée à le suivre.

Les deux adolescents quittèrent bien vite les rues malfamées pour arriver dans les beaux quartiers, aux jolies maisons avec un jardin, une petite clôture blanche et un chien de garde adorable. Une barrière fut poussée, un appel lancé et tout se déroula comme dans un rêve, un peu en dehors de la réalité.

øøø

Une douleur vive la fit se redresser brusquement, avant de se rallonger tout aussi vite, assaillie par une plus grande douleur encore.

« Doucement, ne bouge pas sinon tu risques d'avoir mal... »

« Sans blague... Qui es-tu ? »

Le regard bienveillant du jeune homme se posa sur elle et elle se rappela alors sa course, sa fuite et tout le reste, ou presque.

« Co... Comment ? »

« Ma mère est médecin, tu as de la chance... »

Oui, beaucoup de chance, c'était en quelque sorte un ange gardien, son ange gardien...

×××

Côte à côte, deux jeunes gens marchaient, le regard perdu au loin. Une main se leva et pressa gentiment l'épaule de la jeune femme, pour lui transmettre encore un peu de courage, d'affection, toute sa dévotion. Car aujourd'hui était une page qui se tournait, un tournant majeur...

Tout était déjà prêt, son sac déjà glissé à son épaule, un peu d'argent rassemblé et tout le courage du monde pour l'affronter. Lui qui l'avait toujours terrorisée, battue, frappée, quand ça lui chantait. Mais maintenant, tout était fini, elle prenait sa vie en main, et s'en allait, loin de son bourreau et de son ange, qui n'avait jamais cessé de la soutenir, elle, petit animal effarouché par la vie.

Il y eut encore des cris, des coups mais maintenant, tout était fini. Enfin, elle était libre, libre de tout...

Deux années passées dans les rues, à marcher, se dépêcher, échapper aux drogués et autres ivrognes, faisant parfois de belles rencontres, mais les abandonnant toujours. Elle avait délibérément choisi cette vie de bohème, consciente des difficultés, mais toujours, toujours elle gardait courage, ne désespérait jamais. Et à force de détermination, elle finirait bien par rencontrer quelqu'un ou quelque chose qui voudrait bien d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


nous sommes les plus forts, les plus beaux, les meilleurs et rien ni personne ne peut le changer

»messages : 751
»crédits : Blondie
»amours : Célibataire
»études : Art & Littérature


MessageSujet: Re: Aëlys Elyween   Mar 26 Mar - 11:51

Hello ! Very Happy Bienvenue sur le forum ! cheers Très bon choix d'avatar !
Je te valide avec plaisir ! Very Happy

N'oublie pas de réserver ton avatar HERE. Je te laisse faire tes demandes de lien et autres et je t'invite à faire un petit tour dans le sujet des associations et groupes de l'université. Il y a sûrement quelque chose qui pourrait t'intéresser et qui pourrait aider l'évolution de ton perso en rp ! Smile C'EST PAR ICI <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universitylife.nice-forums.net


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 175
»crédits : © datura
»amours : célibataire
»études : cinéma


MessageSujet: Re: Aëlys Elyween   Mar 26 Mar - 14:14

Bienvenue sur le forum ^^

_________________

gale logan ♔ Quand j'étais petite, ma mère m'a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


calme et discret. on en oublie même notre présence par moment, c'est assez embarassant

»messages : 187
»crédits : bazzart
»amours : célibataire
»études : cinéma et Littérature


MessageSujet: Re: Aëlys Elyween   Mar 26 Mar - 15:17

bienvenu

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 34
»crédits : ??


MessageSujet: Re: Aëlys Elyween   Mar 26 Mar - 15:31

Merci beaucoup =)

_________________
Ne me retiens pas Invité ...


...Je risquerais de m'enfuir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Aëlys Elyween   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aëlys Elyween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hampton College ::  :: Dossier d'inscription :: Présentations validées-