AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Pensez à lire ce sujet pour prendre connaissance de toutes les nouveautés. Pensez également à reposter vos scénarios avec le nouveau modèle ^^

Partagez | 
 

 Un nouveau commencement - Deborah Brookeline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 49
»crédits : Ecstatic Ruby
Ȏtudes : Photographie


MessageSujet: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   Jeu 7 Mar - 13:25


Deborah Rose Brookeline

« Ce qui est passé a fui ; ce que tu espères est absent ; mais le présent est à toi.»
22 ans ♔ Célibatire ♔Boursière ♔ Etudiante ♔ Hétérosexuelle ♔ Américaine ♔ Etudiants
mon caractère
Mon caractère ? C’est une très bonne question. Déjà je peux vous dir que je suis timide, je pense que c’est surtout mon passé qui m’a fait devenir comme cela. Je ne fai pas facilement confiance, mais si les gens s’accrochent et me prouve qu’ils sont digne de ma confiance, alors ils seront les bienvenus dans mon entourage. Envers mes proches, je suis très à l’écoute et je peux faire beaucoup pour eux. Je n’aime pas voir mes proches souffrir. Je suis tout de même très têtue et quand je veux quelque chose, je fais tout pour l’avoir. Je ne connais pas mon caractère dans une relation amoureuse car je ne l’ai jamais été, à vrai dire, je ne fais pas assez confiance pour cela.
à savoir sur moi
Que faut-il savoir sur moi ? Pas grand-chose, à vrai dire je suis quelqu’un de très discrète et je ne parle pas de mon passé. Si vous voulez entrer dans mon entourage, il faudra me prouver que vous méritez ma confiance mais lorsque c’est fait, je serais vous écouter et vous épauler lorsqu’il le faudra. Mais malgré cela, j’ai un conseil à vous donner, ne vous mêler pas de mes affaires et surtout n’essayer pas de connaître mon passé.
Je me présente, je m'appelle Nathalie mais on me connait plutôt sous le nom de Nathe et je suis âgé(e) de 20 ans ans. La célébrité que j'occupe sur ce forum est Rachel Bilson. J'ai trouvé Hampton College sur sur un site de pub, mais je ne me souviens plus du nom, honte à moi, et je le trouve , pour l’instant, j’ai une très bonne appréciation du forum. J’aime beaucoup le design ainsi que le contexte.. Pour finir, j’espère que je vais me plaire ici et en tout cas j’en ai vraiment envie.



Dernière édition par Deborah Brookeline le Jeu 7 Mar - 13:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 49
»crédits : Ecstatic Ruby
Ȏtudes : Photographie


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   Jeu 7 Mar - 13:32


Un passé difficile, un avenir prometteur.

Deborah Rose Brookeline est née le 12 mars 1988 dans le Texas. A vrai dire, ses parents n’avaient pas prévu d’avoir un enfant aussi tôt, sa mère avait 18 ans et son père 20 ans quand elle est née. Son père a dû se trouver un travail rapidement lorsqu’il a appris qu’Ophélia était enceinte. Celle-ci n’avait pas fini ses études et s’est résolu à les arrêter pour s’occuper de sa fille. Malgré cela, ils avaient préparés la venue de Deborah avec le plus d’amour possible.
A l’âge de trois ans, Deborah entra à l’école maternelle. Elle n’avait jamais été séparée de sa mère, c’était donc très dur pour elle au début. Mais sa petite tête d’ange fit qu’elle se faisait très rapidement des copines avec qui elle jouait et s’inventait des histoires. Pourtant, elle n’était pas si heureuse que ça. Elle entendait ses parents se disputer à longueur de journées. Tandis qu’elle voyait sa mère pleurer dans sa chambre. Bien sûr Deb gardait ça pour elle. Elle ne savait pas trop ce que tout cela voulait dire.
Trois ans plus tard, elle rentrait à l’école primaire. La situation familiale n’avait pas changé mais elle était contente de retrouver ses copines après les deux mois de vacances. Elle n’avait pas grand-chose à raconter sur ses vacances mais elle voulait entendre ce que ses copines avaient fait. Deb avait compris qu’elle n’avait pas le même statut qu’elles, qu’elle n’était pas riche et qu’elle ne pouvait pas demander à ses parents de l’emmener à la plage. Pourtant, elle rêvait qu’un jour ça lui arrive. Qu’un jour, elle puisse raconter à ses copines quelques choses de spécial, qu’elle puisse les épater à son tour. Cela arriva lorsqu’elle rencontra Brian, son premier amoureux. A leur âge, il n’y avait pas de « je t’aime » mais les voir ensemble était mignon. Ils se tenaient la main et il lui faisait des bisous sur la joue. Lorsqu’elle rentra chez elle, c’était le sourire aux lèvres pour parler de « son n’amoureu », comme elle le disait, avec sa mère. Celle-ci l’écoutait et était contente que sa fille soit épanouie. Quelques mois plus tard, arriva le jour de son 7ème anniversaire, c’était important pour Deb car elle avait pu inviter tous ses amies et ses camarades de classe ainsi que Brian. Ses parents étaient aussi présents, son père avait fait l’effort de prendre un jour de congé. Voir leur fille heureuse leur avait donné le sourire aux lèvres. Pour une fois depuis ses trois ans, Deb avaient pu voir du bonheur dans les yeux de ses parents. Elle avait profité de cette journée comme tous les enfants présents.
Pourtant, le 17 avril 1995, tout changea pour Deb. Une violente dispute éclata entre ses parents, elle ne comprenait pas pourquoi ils se disputaient. Elle se boucha les oreilles en voulant oublier les paroles qui sortaient de la bouche de son père. Les larmes coulèrent sur ses joues lorsqu’elle entendit sa mère hurler. Elle courut dans la cuisine et vit sa mère sur le sol. Lorsque son père comprit qu’elle avait tout entendu, il lui ordonna d’aller dans sa chambre, Deb lui obéissait. Elle avait toujours eu un peu peur de lui. Il n’hésitait pas à la punir lorsqu’elle désobéissait et pour une fois elle fit ce qu’elle devait faire. Elle se coucha dans son lit en espérant que sa mère vienne la border. Mais cela n’arriva jamais. Le lendemain matin, des policiers la réveillaient, elle se mit à pleurer en réclamant sa maman. Mais les policiers ne disaient rien, comment annoncer à une petite fille qu’elle ne verrait plus sa maman si non papa ? Comment lui dire qu’ils étaient morts ? Ils préféraient l’emmener en dehors de la maison et la laissa auprès d’une assistante sociale. Deborah fut alors placée dans un foyer, loin du Texas, en attendant d’être placé dans une famille d’accueil.
Elle fût placé dans cinq familles différentes, Deb n’était plus une petite fille mais une adolescente rebelle. Elle n’avait jamais compris le geste de son père et lui en voulait. Elle en voulait aussi à sa première famille d’accueil. A cette époque, elle parlait peu et restait dans son coin. Elle avait perdu ses copines puisque sa famille d’accueil habitait au Canada. Tout pour elle était nouveau, mais le pire était son père d’accueil. Celui-ci ne comprenait pas le comportement de Deb, il en comprenait pas comment une petite fille de 7 ans pouvait s’enfermer sur elle-même depuis la mort de ses parents. Un soir, où elle était seule avec celui-ci, sa mère d’accueil étant partit travaillé au restaurant, il profita d’elle. Deb n’était qu’une petite fille et ne comprenait rien à ce qu’il se passait. C’était une enfant innocente qui n’avait pas demandé ce qui lui arrivait. Son état de santé se dégradait de plus en plus et l’assistance sociale dû la replacé en foyer avant de l’envoyer dans d’autres familles d’accueil. A partir de ce jour, Deborah avait complétement changé, c’était devenu une petite fille turbulente qui n’écoutait personne, elle avait du mal à rester plus de 2 ans dans une famille d’accueil. Lorsque Deborah repensait à toute sa vie, elle ressentait une haine profonde. Elle n’avait jamais connu le vrai bonheur ni l’amour. Maintenant, elle avait 18 ans et vivait seule. Elle poursuivait des études, elle était plus précisément passionnée par la photographie, ce qu’elle ne savait pas c’est qu’elle tenait sa passion de sa mère. Malgré cela, ses études n’étaient pas une grande réussite. Elle galérait pour aller de l’avant. Elle faisait de mauvaises rencontres et fréquentait les mauvaises personnes. Elle s’en rendit compte, lorsqu’un ami lui fit proposa de la drogue, elle voulait faire comme les autres et accepta. Mais elle en prit une trop grande quantité. Elle ne se rendit compte de son erreur que le lendemain lorsqu’elle se retrouva dans le lit de son ami. Elle ne se souvenait plus de la soirée. Elle partit avant même que celui-ci ne se réveille et décida de changer de vie. Elle fit ses affaires et partit pour la ville d’Atlanta en Georgie. Elle se concentra sur la photographie, la seule passion qu’elle avait. Elle mettait tout de son côté oubliant sa vie privée. Elle n’arrivait plus à avoir de relation ni même à parler avec d’autres personnes. Elle se méfiait de tout et de tout le monde. Pourtant elle avait besoin d’une personne pour la soutenir.
A l’âge de 22ans, elle fut acceptée dans la nouvelle université d’Atlanta. Elle était fière d’elle, fière de ce qu’elle avait dû faire malgré les épreuves. Malgré tout cela, elle n’oubliait pas ses origines et voulait avoir un avenir meilleur que son passé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 273
»crédits : shiya
»amours : célibataire


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   Jeu 7 Mar - 14:03

Bonsoir toi ! Very Happy
Je te souhaite la bienvenue sur le forum ! As-tu terminé ta fiche ? Je n'étais pas certaine alors je préférais te demander. ^^ En tout cas, j'aime beaucoup ton histoire et ton avatar ! Very Happy

_________________

Ne suis-je pas le plus mignon des Cox?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 49
»crédits : Ecstatic Ruby
Ȏtudes : Photographie


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   Jeu 7 Mar - 14:14

Merci bien (et j'espère bien avoir le merveilleux Ian Very Happy) et oui j'ai terminé ma fiche, désolé j'ai oublié de prévenir dans le topic correspondant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 273
»crédits : shiya
»amours : célibataire


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   Jeu 7 Mar - 14:31

Avoir le merveilleux Ian ? ^^ Donne-moi des détails Razz.
Je te valide ma belle !

N'oublie pas de réserver ton avatar HERE. Je te laisse faire tes demandes de lien et autres et je t'invite à faire un petit tour dans le sujet des associations et groupes de l'université. Il y a sûrement quelque chose qui pourrait t'intéresser et qui pourrait aider l'évolution de ton perso en rp ! Smile C'EST PAR ICI <3

Il y a aussi un sujet où je demande vos avis pour le prochain design, si jamais tu veux participer au choix des couleurs etc... Very Happy ICI ^^

_________________

Ne suis-je pas le plus mignon des Cox?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


calme et discret. on en oublie même notre présence par moment, c'est assez embarassant

»messages : 187
»crédits : bazzart
»amours : célibataire
»études : cinéma et Littérature


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   Jeu 7 Mar - 15:50

bienvenue!!!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 181
»crédits : Bazzart.
»amours : Celibataire


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   Jeu 7 Mar - 20:39

Bienvenuueeee

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 49
»crédits : Ecstatic Ruby
Ȏtudes : Photographie


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   Jeu 7 Mar - 23:34

Merci à vous deux Smile

Aidan : Oula j'avais oublié un mot moi xd Avoir un lien avec le merveilleux Ian, je pense que c'est mieux là ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   Ven 8 Mar - 4:47

Bienvenue ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   Ven 8 Mar - 5:38

Bienvenue ! ;D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un nouveau commencement - Deborah Brookeline   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau commencement - Deborah Brookeline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?
» La drogue en Haiti, un phénomène nouveau !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hampton College ::  :: Dossier d'inscription :: Présentations validées-