AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Pensez à lire ce sujet pour prendre connaissance de toutes les nouveautés. Pensez également à reposter vos scénarios avec le nouveau modèle ^^

Partagez | 
 

 il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 175
»crédits : © datura
»amours : célibataire
»études : cinéma


MessageSujet: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mar 5 Mar - 17:36


JAQUELINE PRUDENCE SONACLAR

« You sit there in my shadows and you call it your relief »
18 ans ♔ célibataire ♔ boursière ♔ étudiante & commis dans une station service ♔ hétérosexuelle ♔ américaine ♔ étudiants
mon caractère
D'une nature très discrète, je ne suis pas quelqu'un qui cherche a attirer l'attention sur soi. À vrai dire, j'ai vécu beaucoup de choses dans ma vie qui m'ont mis, bien malgré moi, sous le feu des projecteurs, Aujourd'hui, je préfère faire profil bas, me cacher derrière cette carapace que je me suis forgée. Cette armure qui me permet de ne plus souffrir, ne plus avoir mal, être triste ou en colère. Thomas me dit sans cesse de laisser tomber cette carapace parce que je passe au côté de beaucoup de choses, mais je n'arrive pas à m'y résoudre. Je suis quelqu'un d'un naturel solitaire et renfermé. Je ne parle que très peu de moi et exprime mes sentiments très difficilement. J'ai peur. Je suis une froussarde. La vie me fait peur désormais. Je me montre constamment forte et intouchable alors qu'au fond, je suis un petit oiseau brisé. Fougueuse, j'ai un caractère de feu. Je me laisse jamais menée en bateau. Je n'ai pas la langue dans ma poche, ce qui me donne des apparences de fille trop capricieuse. Au fond, je suis peut-être seulement incomprise. Militante un instant, artiste l'autre et serveuse en fin de journée, je suis quelqu'un de difficile à cerner. Je n'ai que peu d'ami puisque je repousse tout le monde. Je travaille dure pour sortir de l'univers dans lequel j'ai grandi. Pas que j'en ai honte où que j'envie ses enfants dont les parents sont riches. Au contraire, ils me répugnent. À vrai dire, je pense à la famille que j'aimerais fondée plus tard, et je souhaite à mes enfants une enfance bien plus joyeuse que la mienne. Déterminée, pessimiste et passablement frustrée.
à savoir sur moi
Constament sur les gardes, elle semble être quelqu'un de froid. Jamais elle ne semble s'amuser, sa vie semble se résumer à étude et travail. Jaqueline porte le surnom « Jake » depuis son enfance, époque où elle était plus garçon manquée de jeune femme. Elle adore l'art, la musique et la littérature. Passionnée par tout ce qui a attrait aux dernières décennies plutôt qu'à ce qui se passe actuellement dans le monde. Elle est restée accrochée à une mode et un manière de vivre assez passé. Elle ne possède pas de téléphone portable, surtout parce qu'elle n'a pas les moyens d'en avoir un, mais également parce que toute cette technologie omniprésente la rende malade. Jamais elle ne portera un vêtement neuf, préférant les friperies où elle dégote constamment de magnifiques morceaux en très bon état. Encore un fois, c,est plus par choix que par budget, bien que le sien soit très limité. Jake est quelqu'un de très terre à terre. Elle n'a que peu à faire des jugements de autres, en fait, c,est ce qu'elle tentera de vous faire croire. Elle adore la photographie. A grandit dans une petite ville du Massachusetts où il se passait rarement quelque chose de passionnant, les gens la nomme Hull. Elle adore la plage, un bon livre et une glace au citron. C'est qu'elle est simple la petite Sonaclar !
Marie-Ève mais on me connait plutôt sous le nom de Meblang et je suis âgée de 19 ans ans. La célébrité que j'occupe sur ce forum est Astrid Bergès-Frisbey. J'ai trouvé Hampton College sur des partenaires de partenaires d'un forum où j'étais et je le trouve sublime, charmant et très inspirant. Il est comme un rayon de soleil. Simple et agréable pour les yeux.. Pour finir, c,est mon premier forum qui n'est pas de magie ou une quelconque fantaisie, donc tout comme mon personnage, j'arrive dans un monde qui m,est inconnu. De plus, j'ai pour habitude de jouer des personnages masculins, c'est donc deux gros changements qui me rendent nerveuse..


Dernière édition par Jake P. Sonaclar le Ven 8 Mar - 21:54, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 175
»crédits : © datura
»amours : célibataire
»études : cinéma


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mar 5 Mar - 17:36


Un premier pas bien difficile à faire.

« Aie ! », m’écriais-je de ma douce voix d’enfant. « Arrête de chialer Jaqueline, ce n’est pas si mal. », trancha Gretchen d’une voix ferme. Mes cheveux, je les détestais et les avais toujours détestés. Du haut de mes huit ans, je n’avais jamais aimé être une fille parce que, par convention, nous devions avoir les cheveux longs, beaux et bien brossés. Les miens, ils étaient frisés et constamment en bataille. C’était un vrai supplice à brosser et ma sœur n’avait pas des doigts de fée, je peu vous l’assurer. « Maman elle fait moins mal que toi! Pourquoi ce n’est pas elle qui me les tresse? » Gretchen lâcha un profond soupir de désespoir. « Parce qu’elle n’est pas là alors soit gentille et reste assise bien sagement. » Furieuse, je retournai rapidement la tête afin d’être en mesure d’observer le visage de mon aînée. Mon brusque mouvement lui fit perdre les mèches qu’elle était en train de tresser. « Merde Jake, je t’ai dit de ne pas bouger ! » Ignorant sa réplique, je l’assiégeai de questions. « Elle est où maman? Et elle revient quand? Pourquoi elle n’est pas là ? » Plantant son regard couleur chocolat au fond du mien, elle me répondit le plus franchement possible : « J’en sais rien alors s’il te plait, rassit toi que je finisse de te coiffer pour que tu puisses aller à l’école. » Sautant sur mes pieds, je m’en fus en courant. « Non! Je ne vais pas à l’école avant que maman soit revenue » Malheureusement pour moi, maman ne revint jamais. Papa ne savait pas pourquoi elle était partie, il ne pouvait nous expliquer. Le départ de ma mère fut un coup dur pour moi. À l’école, les gens me regardaient étrangement, comme la fille qui avait été abandonnée par sa mère. Je ne comprenais pas pourquoi ma mère nous avait quittée, pourquoi elle ne voulait plus de nous. Avais-je été méchante? Pourquoi me punissait-elle ainsi? Toutes les autres filles de l’école, elles avaient une maman, mais pas moi. Je n’avais que mon père et Gretchen. Puis il y avait mes deux meilleurs amis qui furent d’un vrai support moral pour moi durant toutes ces années.



Les pieds dans l'eau, le regard au loin, je pensais à l'avenir. Quand je voyais mes amis si chanceux d'avoir des parents onéreux n'avaient pas à se soucier de leur avenir comme moi je le devais du haut des mes seize ans. Mon père, aussi bienveillant et généreux soit-il, n'avait pas l'argent de m'envoyer étudier dans une prestigieuse école. Pourtant, à mes yeux, ces écoles étaient mon seul moyen de m'évader de cette petite ville. Hull m'avait vu naître et grandir, mais j'espérais mieux de ma vie que de tenir la poissonnerie de mon père. Gretchen n'avait pas fait d'étude pour sa part, préférant de loin travailler avec mon paternel qui se faisait vieux et avait grandement besoin d'aide. Bien que mes mains pouvaient s'atteler également à la tâche, je ne me sentais pas tout à fait à ma place à Hull. J'étais la bonne élève, celle qui décrochait toujours la meilleure note. La première de classe et pourtant, je n'étais pas heureuse. Je sentais le regard des gens sur moi. Ils me traitaient différemment parce que j'étais toujours la petite fille qui avait été abandonnée par sa mère. Celle dont le père et la soeur avaient du mal à joindre les deux bouts. Je n'aimais pas cet image que les gens voyaient. Je rêvais de sortir de cette petite ville, de voir le monde. De voir du monde qui ne savait rien de moi en dehors de ce que je voudrais bien qu'ils sachent.

« Jake! », s,exclama une voix aux intonations masculine, me sortant de ma rêverie passagère. Je me retournai lentement, détachant mon regard de l'interminable étendue d'eau dans laquelle baignait mes pieds. Le jeune homme était grand et très peu musclé. Très grand à vrai dire. Son crâne se terminait pas une touffe de cheveux noirs en bataille. Il marchait très maladroitement, comme s'il allait tomber à tout moment. Pourtant, il était bien stable sur ses pieds trop longs, ses bras passablement trop grands se balançant sur ses côtés. Son regard d'un bleu profond m'observa attentivement. « Eum... Il semblerait que je t'aie interrompue dans une profonde réflexion. Rassure moi, tu ne pensais pas encire à l'université? » Je lui répondis d'un simple sourire en coin. Il avait toujours sut deviner mes pensés comme s'il était une partie de moi. Par moment c'était troublant alors qu'à d'autres, c'était reposant de ne pas à toujours devoir s,expliquer. « Je t'en pris Henry, épargne moi tes commentaires, je sais déjà ce que tu penses. » Il me lance un regard chargé de sous entendu. « Très bien, je ne dis rien, mais souviens toi de ce que je pense » Il s'approcha, s'asseyant dans le sable tout près de moi. Un moment s'écoula avant que je ne me laisse tomber à ses côtés. Nous restâmes silencieux un moment avant qu'Henry ne brise le silence. « Tu viens avec nous au cinéma? Owen et Hamilton nous attendent là-Bas » Je réfléchit un moment. J'aimais bien Owen, mais Hamilton... Peut importe, on va voir un film, pas boire un verre. Me relevant, je tendis la main à mon meilleur ami.



L'année avait été difficile. J'avais travaillée comme une folle à la poissonnerie parce que Gretchen avait eu son bébé. C'était si beau les enfants, mais tellement difficile à gérer lorsqu'on est étudiante au lycée tout en travaillant dans une poissonnerie et gardant de temps à autre ce petit ange pleurnichard. Quoi qu'il en soit, j'avais tout de même réussi à obtenir d'excellents résultats à mes examens ce qui m'ouvrait la porte de nombreuses université. La seule chose qui me freinait était l'argent. Je n'étais pas très riche. Ma famille était loin de rouler sur l'or du coup, je devais m'en remettre aux bourses. Seules ces dernières me permettraient de sortir de Hull saine et sauve. J'attendais donc ces réponses avec impatience, question de savoir quoi faire de mon avenir. J'avais déjà reçu quelques réponses, mais pas celle que j,attendais avec impatience. Je rêvais d'aller au Hampton College, à Atlanta. Je rêvais d'y étudier la littérature et l'art puisqu'il y avait l'un des meilleurs programmes de littératures au pays. Certes Harvard était également une très bonne école, mais elle avait déjà une si grande histoire, il y avait tellement de gens qui y étaient passés que celà finissait par me repousser. J'aimerais un endroit où je pourrais laisser ma trace. Un nouvel établissement et qui sait, ce sera peut-être le Hampton...




Dernière édition par Jake P. Sonaclar le Jeu 7 Mar - 20:30, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


calme et discret. on en oublie même notre présence par moment, c'est assez embarassant

»messages : 187
»crédits : bazzart
»amours : célibataire
»études : cinéma et Littérature


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mar 5 Mar - 18:43

bienvenue!!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 175
»crédits : © datura
»amours : célibataire
»études : cinéma


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mar 5 Mar - 18:45

Oh le premier à me souhaiter la bienvenue est l'un des personnages qui m'intrigue le plus
Merci Carson, au plaisir d'écrire en ta compagnie

_________________

gale logan ♔ Quand j'étais petite, ma mère m'a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


calme et discret. on en oublie même notre présence par moment, c'est assez embarassant

»messages : 187
»crédits : bazzart
»amours : célibataire
»études : cinéma et Littérature


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mar 5 Mar - 18:47

Oh mais merci beaucoup!!!! j'avoue que Carlson est mon bébé ici donc... cela veut dire que t'a lu ma fiche.

sinon, moi aussi j'espère écrire avec toi

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 175
»crédits : © datura
»amours : célibataire
»études : cinéma


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mar 5 Mar - 18:49

Question : La majorité des étudiants sont issus de familles fortunées?

EDIT : Tient ça pas écrit xD Oui, j'ai bien lu ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


calme et discret. on en oublie même notre présence par moment, c'est assez embarassant

»messages : 187
»crédits : bazzart
»amours : célibataire
»études : cinéma et Littérature


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mar 5 Mar - 19:19

bah.. pas vraiment, il n'y a pas de rang social spécifique.. Carson n'est pas riche et il vit bien son inscription à l'université.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 175
»crédits : © datura
»amours : célibataire
»études : cinéma


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mar 5 Mar - 19:22

D'accord, c'était plus pour me situer à vrai dire. Mon personnage est trop peu sociable pour être dans une confrérie de toute manière, je la vois mal se soumettre à ce genre de « méthodes moyenâgeuse à tendances bestiales de vouloir classer à tout prix les gens » !

_________________

gale logan ♔ Quand j'étais petite, ma mère m'a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 273
»crédits : shiya
»amours : célibataire


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mar 5 Mar - 20:32

Bienvenue sur le forum ! Very Happy
J'espère que tu te sentiras super bien avec nous ! Ici, il n'y a aucun stress alors c'est le meilleur endroit pour tenter du nouveau ! Ne sois pas nerveuse ma belle ! Si tu as des questions, des idées ou besoin d'aide, n'hésite pas ! Very Happy

_________________

Ne suis-je pas le plus mignon des Cox?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité



MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mer 6 Mar - 5:11

Bienvenue ici, bonne chance pour t'as fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mer 6 Mar - 5:56

Astrid B-F *-* Excellent choix d'avatar !
Bienvenue Very Happy & bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mer 6 Mar - 6:29

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 175
»crédits : © datura
»amours : célibataire
»études : cinéma


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mer 6 Mar - 7:55

merci à tous
Je devrais terminer ma fiche dans la journée

_________________

gale logan ♔ Quand j'étais petite, ma mère m'a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


amusement & études se complètent parfaitement. les non-grecs sont forts et indépendants.

»messages : 181
»crédits : Bazzart.
»amours : Celibataire


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Mer 6 Mar - 21:02

Bienvenue :balon:
J'espere Que tu te plaira !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


bad boy de la fac, nous sommes impulsifs et bougeons de l'air. On prend aisément notre place

»messages : 175
»crédits : © datura
»amours : célibataire
»études : cinéma


MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   Jeu 7 Mar - 10:36

Zayn
Merci ^^

_________________

gale logan ♔ Quand j'étais petite, ma mère m'a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar   

Revenir en haut Aller en bas
 

il faut savoir marcher hors des sentiers . jake sonaclar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il faut savoir faire table rase du passé.
» Parfois, il faut savoir faire le premier pas. ? Ethan
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur
» [Manoir Dragonstone] “Pour savoir se venger, il faut savoir souffrir.” [Ryujia/Iseul]
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hampton College ::  :: Dossier d'inscription :: Présentations validées-